Publié le 22 Novembre 2007

... En tout cas, de ceux que j'ai l'habitude de faire !
Composé avec du poulet, de la pancetta, des champignons et des poireaux, un peu de crème, et pis du gruyère rapé pour gratiner quand même ! Le tout accompagné d'un p'tit verre de jaja, parce qu'on va pas se priver non plus, même si j'étais toute seule ce soir-là, mon ogre domestique (qui répond au doux prénom de Sébastien habituellement) étant parti je ne sais où avec ses poteaux...
C'était pas une raison pour se laisser mourir de faim... moi j'dis...

gratin-pates-change.jpg
Recette (pour 4, j'ai pas fait gaffe aux quantités) :
- 400 g de coquillettes (mélange de coquillettes "nature" et de coquillettes aux légumes)
- 1 petite escalope de poulet
- 4 petites tranches de pancetta
- 1 poireau
- 5 ou 6 champignons de Paris
- 1 oignon
- 10 ou 15 cl de crème fraîche liquide (15% pour moi, j'ai arrêté les erzatz à 4%... pas assez de goût)
- 100 de gruyère rapé
- beurre, huile
- sel et poivre

Préchauffer le four à 260°C.
Alors je commence par les pâtes : j'ai fait un mélange
de coquillettes "nature" et de coquillettes aux légumes parce que je n'avais pas assez de coquillettes "nature" (enfin je le croyais parce que quand j'ai vu la quantité au final, j'ai été toute surprise...). Comme elles n'ont pas le même temps de cuisson, j'ai mis les "nature" d'abord, et 3 minutes après, j'ai ajouté les légumières.

gratin-pates-change1.jpg
Faire suer l'oignon coupé finement dans un filet d'huile.
Pendant ce temps, couper le poulet et la pancetta en tous petits cubes (je me suis même demandé si je n'allais pas mixer le tout, et puis finalement non), et ajouter à l'oignon. Mélanger pendant 3 minutes pour que ça cuise uniformément mais pas trop.
Réserver.
Remettre un peu d'huile et une noisette de beurre, et faire cuire les champignons coupés en morceaux (je les coupe en 2, puis je fais des tranches, je dis ça comme ça, on fait comme on veut !).
Réserver avec la viande.
Remettre encore un tout petit peu de graisse, et faire une espèce de fondue de poireaux avec le poireau émincé, mais pas trop grasse (il faut couvrir à ce moment-là).
Pendant ce temps, mettre les pâtes cuites dans un plat à gratin (que je ne beurre jamais personnellement, mais encore une fois, on fait ce qu'on veut...), et les mélanger avec la moitié du gruyère rapé, puis avec tous les autres ingrédients : oignon, poulet, pancetta, poireau, champignons et crème.
Couvrir avec le reste de fromage, et enfourner une vingtaine de minutes.
Ne pas oublier le verre de jaja pour accompagner !

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2007

Pourquoi boeuf carotte à la bourguignonne ? En voilà une question qu'elle est bonne !
J'ai voulu, au début, faire un boeuf bourguignon, mais je croyais qu'il y avait des carottes dans la recette... Or, ça n'a pas l'air d'être le cas ; par contre il y a des champignons, et je n'en avais pas prévu...
Alors je me suis dit que, comme d'hab, j'allais adapter la recette à ma sauce. Et pour ma première recette de ce type (avec de la macreuse), je ne suis pas déçue. J'ai suivi le conseil quasi-général du bout de chocolat en fin de cuisson et c'est vrai que ça adoucit bien le goût de la sauce.
Pour la cuisson, comme j'étais - très relativement
- préssée, j'ai d'abord cuit le tout à la cocotte minute pendant 25 minutes, et puis j'ai fait mijoter 1h30, au lieu des 3 ou 4  heures préconnisées dans la plupart des recettes.
Je suis assez satisfaite de ce mode de cuisson, même si la prochaine fois, je m'y prendrais la veille pour le lendemain, et je ferais effectivement mijoter pendant 4 heures à feu doux.
boeuf-carotte.jpg Recette (pour 6) :
- 800 g de macreuse (je déconseille vivement les morceaux plus gras qu'on vend aussi comme viande à bourguignon, parce que, justement, c'est vraiment trop gras... enfin après, moi ce que j'en dis...)
- 100 g de lardons fumés ou de poitrine fumée détaillée en lardons
- au moins 500 g de carottes
- au moins 50 cl de vin rouge (pas trop piquette quand même, on évite le "La Villageoise en bouteille en plastique"...)
- au moins 20 cl de bouillon de légumes (à moduler en fonction de la quantité de vin)
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à soupe de farine, ou 2 de maïzena si, comme moi, vous avez oublié de mettre la farine...
- beurre
- sel, poivre
- laurier, thym
- 1 carré de chocolat noir
- paprika (facultatif)

Eplucher les carottes et les couper en tronçons.
Commencer par faire cuire l'oignon et l'ail coupés finement dans un peu de beurre, réserver, et remplacer par les lardons. Réserver avec les oignons.
Mettre le reste de beurre, et faire dorer les morceaux de viande sur toutes les faces. Saler et poivrer légérement.
C'est à ce moment-là que j'ai oublié de mettre la farine...
Mouiller avec le vin et le bouillon, il faut que le liquide recouvre tous les morceaux de viande (à niveau comme on dit dans le jargon).
Ajouter les carottes, les herbes, le paprika si ça vous dit, re-saler-poivrer, couvrir et laisser mijoter doucement pendant 4 heures, ou si vous êtes un peu préssé(e), faites comme moi (c'est décrit au-dessus).
Enlever la branche de thym, les feuilles de laurier, et
mettre le carré de chocolat 5 minutes avant de servir.
C'est à ce moment-là que j'ai mis la maïzena (et un petit coup de chaud sous la cocotte pour faire épaissir la sauce).
J'ai servi avec des gnocchis à poèler le premier jour, et avec des galettes de pommes de terre le second.
C'était bon... Y'en n'a plus... Sniff...


gg

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0

Publié le 15 Novembre 2007

Après avoir organisé ma propre grève dans ma cuisine la semaine dernière, me revoilà... mais pas trop vite...
La recette d'aujourd'hui, je l'ai piqué sur Marmiton, et je peux garantir que c'est hyyyyyper bon ! En plus ça change des burgers habituels...
Allez, stop blabla, go miam miam !!

burger-des-montagnes.jpg
Recette (pour 1 burger) :
- 1 gros pain à hamburger (vendu par lot de 3)
- 1 steak haché
- 1 galette de pomme de terre (maison pour les courageux/euses, surgelée pour les autres - dont je fais partie)
- 1 tranche de coppa, pancetta ou autre bacon
- 1 tranche de fromage à raclette (ici au lait cru et au vin blanc)
- 1 cuillère à café de crème fraiche
- beurre pour faire cuire la galette

Préchauffer le four à 200°C.
Faire cuire la galette de pomme de terre dans un peu de beurre jusqu'à ce qu'elle soit légérement dorée.
Puis (dans la même poèle, toujours pour ne pas se surcharger de vaisselle), faire cuire le steak à votre convenance... même si pour ce genre de wonder-repas, je conseille une cuisson à point. Voilà c'est dit.
Saler et poivrer.
Pendant ce temps, ouvrir le pain à hamburger, tartiner le bas avec la crème fraiche, saler et poivrer. Poser la galette de pomme de terre, puis le steak, ensuite la tranche de coppa ; sur l'autre côté du pain, poser le fromage et enfourner 4-5 minutes à peine.
Réunir les 2 côtés, et n'oubliez pas de vous régaler !

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2007

Aux couleurs de l'Italie : rouge-vert-blanc, mon sandwich n'en n'a pourtant pas le goût. Point de tomate ni de poivron, mais de la Vache qui rigole (encore ? ben oui, encore), de l'avocat, et de la noix de jambon, le tout légérement relevé par une pointe de poivre moulu...
Pas de prise de tête... Pas de quoi crâner, mais je l'ai trouvé tellement joli que je voulais le partager avec vous !!


Recette (en est-ce vraiment une ?)
- 1 morceau de baguette (1/4 de baguette prêt-à-cuire pour moi)
- 1/4 d'avocat bien bien mûr
- 1 Vache qui rigole
- 2 petites tranches de noix de jambon
- un peu de poivre

Dois-je vraiment l'expliquer, vous n'allez pas le prendre mal ? Non ?
Tartiner une face du pain avec la VQR, l'autre face avec l'avocat méga mûr qui s'écrase tout seul, poivrer seulement cette face.
Placer au milieu les 2 petites tranches de noix de jambon en chiffonnade.
Refermer. Manger.
Idéal pour un petit en-cas quand on n'a pas trop faim le midi. Ou à 4 heures, why not ?

Voir les commentaires

Repost 0