Poulet rôti à l’huile d’olive épicée (mais pas pimentée)

Publié le 31 Janvier 2008

Je vous avez parlé de mon pshit à huile d'olive il y a quelques temps. Depuis, je l'ai customisé, comme dirait Valérie Damidot, en ajoutant 2 tomates séchées, une gousse d'ail, une pincée d'herbes de Provence et quelques graines de moutarde...
Eh ben je vais vous dire : c'est quand même super bien l'huile d'olive d'olive customisée ! J'aurais bien envie d'en faire plein d'autres, avec du cumin ou des baies roses ou des piments... De la même façon, j'ai bien envie de m'amuser à concocter des sels et des sucres bricolés... Je vous en donne des nouvelles dès que ce sera fait...
En attendant, un petit poulet rôti pas révolutionnaire, mais aux saveurs sympathiques.

undefined
Recette :
- 1 beau poulet fermier
- 1 oignon
- 3 gousses d’ail
- 1 cuillère à soupe de sauce tomate (en tube par exemple)
- huile épicée mais pas pimentée : avec tomates séchées, ail, herbes de Provence, graines de moutarde
- 20 cl de bouillon
- Sel et poivre
Facultatif pour la sauce : une cuillère à soupe de beurre froid

Préchauffer le four à 210°C.
Commencer par vérifier le poulet : s'il reste des plumes, les enlever, essuyer l'intérieur, etc...
Armé(e) d'un pshit à huile super perfectionné (hihihi !) ou d'un bol et d'un pinceau, tartiner le poulet d'huile-d'olive-épicée-non-pimentée, mettre la sauce tomate à l'intérieur de la volaille, dans la cavité (pour que la saveur embaume le poulet à la cuisson), saler et poivrer et le mettre dans un plat allant au four.
Couper l'oignon en 2, et l'adjoindre au poulet, dans le plat, ainsi que la moitié du bouillon. Réserver l'autre moitié pour plus tard, quand la chaleur aura fait s'évaporer la première dose de bouillon.
Comme je le disais déjà dans ma première recette de poulet rôti (qui a, je l'avoue, un lien de parenté ténu avec celle-ci), je fais cuire le poulet toujours de la même façon, comme me l'a indiquée ma copine Mauricette. D'abord sur le côté, puis de l'autre côté, sur le ventre et enfin sur le dos.
Pour les carottes : 2 solutions. Soit les mettre dans le plat avec le poulet, soit les faire cuire à l'eau, et les inclure au plat au moment du dernier retournement du poulet (j'ai choisi la 2ème solution).
J'ai servi avec des gnocchis et c'était bien bon.

undefined
Au fait pour la sauce : récupérer le jus de cuisson bien chaud et le transvaser dans un bol, ajouter un morceau de beurre froid et touiller : le beurre lie la sauce d'une façon merveilleuse, rendant la sauce preque crémeuse... mais horriblement grâce, alors pas de sauce pour les accros du régime ! (pour moi, pas de problème !)

 

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0
Commenter cet article

Lili 02/02/2008 10:42

Je regarde si j'ai tous les ingrédients et je tente la recette dès ce midi. Ta recette me donne vraiment envie de manger un bon poulet roti!!!

syboule 01/02/2008 12:45

miam!!a cette heure-ci en plus ça fait envie, mais là je suis au boulot, avec une salade .... bouhhhhhhhh

Fabienne 31/01/2008 22:35

Un psitt à l'huile d'olive, tu m'intrigues ...

OMBRE BLANCHE 31/01/2008 20:33

ahhhhh...le poulet roti maison, y'a pas à dire, mais c'est un plat tout simple et tout simplement délicieux......