Ma première potée

Publié le 19 Novembre 2006

Voilà un plat vraiment pas à la mode !! Même si je suis sûre qu'il est encore réalisé très régulièrement dans certains endroits, on ne peut pas dire que les citadins se délectent d'une potée tous les jours !! Je crois même que je n'en avais jamais mangé avant...
Pour réliser ma première potée, j'ai utilisé des saucisses polonaises du Nord : les metkas. Cékoidon des saucisses polonaises du Nord ? Ce sont des saucisses qu'on croit polonaises  quand on habite dans le Nord et pis pas du tout en fait !! Ailleurs qu'ici, elles n'existent pas !! Elles sont réalisées à base de porc et de boeuf et sont fumées.
La recette peut paraître un peu fantaisiste, à l'image de bien d'autres recettes ici, mais quel délice, miam !!

Recette :
- 4 metkas ou autre saucisses
- 2 grosses patates
- 2 poireaux
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 20 cl de vin blanc sec
- 4 clous de girofle
- quelques baies de genièvre
- un bouquet garni (moi, j'utilise souvent ce genre de bouquet garni)
- sel et poivre


Piquer les saucisses pour éviter qu'elles n'éclatent et les faire revenir sans matière grasse quelques minutes dans la poèle, la sauteuse ou la cocotte qui servira à la confection de cette potée.
Pendant ce temps, laver tous les légumes et éplucher ceux qui le nécessitent (pour ceux et celles qui, comme moi, n'y connaissent pas grand chose en céleri : ça s'épluche).
Couper les patates et les carottes en morceaux de 3-4 cm de côté, et le céleri aussi.
Couper les poireaux en  2 dans le sens de la longueur pour bien les nettoyer et les recouper en 2 dans l'autre sens. Les ficeler pour ne pas qu'ils se démêlent.
Piquer l'oignon épluché avec les clous de girofle. Pour le piquer plus facilement, on incise l'oignon avec la pointe d'un couteau puis on enfonce le clou doucement.
Une fois les saucisses légérement colorées, verser le vin et à peu près une fois et demi cette quantité d'eau (quantité à moduler en fonction du récipient utilisé). Ajouter l'oignon piqué, les carottes, les pommes de terre et le céleri, ainsi que l'ail, le bouquet garni, les baies de genièvre, saler et poivrer. Couvrir et laisser cuire 1 heure à feu doux-moyen.
Puis ajouter les poireaux ficelés et terminer la cuisson au même rythme pendant 45 minutes.
Le vin apporte un goût vraiment formidable aux légumes. Et il faut absolument saucer son assiette à la fin du repas, avec un bon morceau de pain frais ou passé au grille-pain.

NB : Edit sur la recettes des pâtes aux poireaux, je vous propose la version 2.0

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0
Commenter cet article

jupiter 27/11/2006 11:30

c'est de la cuisine simple que j'aime, pas l'art culinaire, où il n'y a pas grand chose dans l'assiette.Essayes avec du choux blanchi et faire cuire doucement, je sais ce n'est pas une spécialité de ma région, mais la potée de choux j'adore.dommage pour les herbes que les frais de port soient chers, autrement je vis au milieu des herbes de provence.bonne continuation sur ton blogjupiter