Wonder gratin de coquillettes

Publié le 8 Février 2007

Tout le monde a sa propre recette du gratin de coquillettes : de ma copine Caro qui fait gratiner ses coquilettes simplement saupoudrées de gruyère râpé jusqu'à Cyril Ligniac, le plus hype des chefs télévisuels, qui leur adjoint des dès de jambon... en passant par toutes celles proposées sur les blogs culinaires bien-sûr !
Ma mienne à moi toute seule mais que je veux bien partager avec vous parce que je suis une fille sympa, est toute simple mais je fais des ravages grâce à elle... notamment auprès de celui qui partage ma vie (et mes p'tits plats) et qu'on surnomme l'ogre de barbarie, celui devant qui vous ne devez jamais - au grand jamais - ne serait-ce que lacher des yeux, même pour quelques secondes, votre assiette remplie d'un quelconque plat incluant des pâtes... au risque de la retrouver vide, contrairemen à la bouche de l'ogre juste à côté...
La vie est dure... surtout quand on mange des pâtes !


Recette :
- 400 g de coquillettes (au moins)
- 4 saucisses genres knacks
- 200 g champignons de Paris
- 1 bel oignon
- 15 g beurre
- 3 cuillères à soupe de farine
- 50 cl bouillon de légumes
- 100 g de gruyère râpé
- huile
- sel et poivre

Faire chauffer l'eau pour les pâtes et les faire cuire assez de temps pour qu'elles restent fermes (elles vont continuer à cuire au four).
Faire chauffer un peu d'huile dans une poèle et y faire revenir l'oignon avec les saucisses coupées en petits morceaux (environ 1/2 cm) jusqu'à ce qu'elles soient légérement colorées. Puis réserver.
Pendant ce temps, couper les champis en tranches et les substituer au contenu de la poèle, saler et poivrer. Puis, lorsqu'ils sont tendres et dorés, réserver avec les chaucisses.
En même temps, réaliser une sauce blanche (ou béchamel sans lait au bouillon) avec le beurre, la farine et le bouillon [les proportions indiquées sont "à peu près", parce que je proportionne au pif] : faire fondre le beurre sans coloration, ajouter la farine hors du feu et mélanger, puis mouiller avec la moitié du bouillon et fouetter jusqu'à épaississement, allonger avec le reste de liquide et continuer à fouetter.
NB : si malgrès tout le soin et tout l'espoir que vous avez mis dans la réalisation de cette béchamel, vous obtenez un obscur mélange de liquide et de grumeaux, pas de panique ! Il suffit de passer le... truc au chinois ou au tamis et le tour est joué !
Dans un plat allant au four, verser les pâtes et les mélanger avec la moitié du gruyère, la béchamel, les chaucisses, l'oignon et les champis. Sapoudrer avec le reste de gruyère et zou ! au four pendant 15 minutes.
Miam, ch'est bon !

Rédigé par Caro

Publié dans #Plats du jour

Repost 0
Commenter cet article