MOZZARELLA DI BUFALA FUMEE

Publié le 16 Mars 2013

J'adore découvrir des produits, j'adore me balader le samedi après-midi dans les halles et lécher les vitrines (au figuré bien-sûr) des commerçants...


Et justement, dernièrement, j'ai trouvé un produit que je n'avais encore jamais vu ailleurs : de la mozarella di bufala fumée au feu de bois !


2012-7566__.jpg


Je ne sais pas pour vous, mais avant de découvrir la mozzarella di bufala, j'avais gouté la mozzarella au lait de vache, mais si, vous savez bien, celle en plastique, celle qui n'a aucun goût ! Celle qui vous fait vous demander pourquoi tout le monde en fait des tonnes avec la mozzarella alors que, franchement, y'a pas de quoi se relever la nuit... Bon, eh bien depuis que j'ai découvert la mozzarella di bufala disais-je, j'ai compris tout ce pataquès autour de la mozzarella, le plaisir de manger ce dé-li-cieux fromage au goût subtil et à la texture filandreuse, juste agrémenté d'un filet d'huile d'olive (et de quelques rondelles de tomate en été)...


La mozza fumée dont je vous parle aujourd'hui est très étonnante ! Déjà parce qu'elle embaume le frigo de son parfum feu de bois, ensuite parce qu'on se demande, avant d'ouvrir le sachet, à quoi va bien pouvoir ressembler cette espèce de gros caillou un peu mou qui trempe dans son liquide amniotique... et puis on ouvre le sachet, on vide le jus, et on se retrouve face au fameux "cailloumou", c'est joli, marbré de marron, on a hâte de voir ce qui se cache à l'intérieur alors, armée de son couteau en céramique (my loooove), on coupe pour faire une belle tranche...


Verdict : d'abord étonnée par la croûte un peu dure qu'on ne connait pas chez la mozza classique, et aussi par l'odeur très prononcée du feu de bois, on retrouve à l'intérieur le crémeux qu'on aime tant, la texture à la fois ferme et moelleuse, mais plus compacte, je n'ai pas réussi à finir la boule en un repas, ce qui ne m'arrive jamais avec une boule de mozza d'habitude ! Quant au goût, c'est autre chose, mais j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez, ami(e) lecteur-trice, et je ne veux pas vous influencer, alors... let's talk about mozza, baby !

Rédigé par Caro

Publié dans #Blabla - livres & copinages

Repost 0
Commenter cet article

JOË 26/02/2017 20:28

UN PEU DÉCEVANT ! LE GOÛT FUMÉ N'APPORTE RIEN DE MEILLEUR AU PRODUIT LAISSONS LA MOZZARELLA DI BUFFALA DANS SON ´´ETAT ´´NORMAL!!!